Chaussures de running : ce qu’il faut savoir avant de choisir

La pratique de la course à pied doit se réaliser dans des conditions idéales si l’on veut pouvoir pratiquer ce sport sur le long terme. En effet, l’un des premiers réflexes des personnes qui désirent se mettre à la course à pied et qui sont motivées pour prolonger cette expérience dans la durée, est de s’orienter vers l’achat d’une paire de chaussures de running. Ci-dessous, voici des informations élémentaires sur la façon de choisir une paire de chaussures, informations que vous pourrez compléter via ce guide spécialisé.

L’utilité de choisir une paire de chaussures adaptée

C’est en effet un très bon réflexe dans le sens où chaque type de paire de chaussures à une utilité bien précise, et il serait un leurre de penser que l’on peut utiliser les mêmes baskets pour marcher que pour effectuer de la course à pied. En effet, en fonction des sports que vous pratiquez, vous n’allez pas solliciter les mêmes muscles et cela nécessite donc d’avoir des chaussures qui soient adaptées à cette sollicitation, pour effectuer une pratique de votre sport en toute harmonie.
Ainsi, les chaussures de running sont parfaitement adaptées à la sollicitation musculaire qui est monopolisée pendant la course à pied et permettent donc de pouvoir éviter des phénomènes comme les blessures, qu’elles soient graves comme la fracture suite à une chute, ou légères comme une foulure mais également les désagréments du type formations d’ampoules.
L’intérêt d’avoir des chaussures de course adaptée à sa pratique est donc fondamental pour éviter ce genre de maux et pour gagner en confort et donc en performance pendant sa pratique de la course à pied.

Les facteurs à prendre en compte

Avec la mode du running, le nombre de chaussures de running n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui et les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer des technologies toujours plus performantes mais aussi toujours plus différentes. À cet égard, il devient très difficile pour le consommateur néophyte de pouvoir distinguer une bonne paire d’une mauvaise.

Le couple protection / confort

Principalement, il y a plusieurs facteurs sur lesquels vous devrez porter votre attention dans le cadre du choix d’une chaussure de running : la protection et le confort.
Il est important d’axer sa réflexion autour de ces deux paramètres avant de se lancer dans des recherches beaucoup plus complexes comme le type de foulure qui caractérise votre course.

Comment trouver un compromis ?

Il existe bon nombre de critères à prendre en considération afin de savoir si vous devez privilégier le poids ou la protection dans le cadre de votre choix d’une paire de chaussures.
Si par exemple vous désirez effectuer des performances de vitesse en courant, alors il sera nécessaire de vous orienter vers un modèle de chaussures de running léger mais qui aura pour conséquence d’être moins performant au niveau du poids. Inversement, une chaussure plus grande justifiera ce poids par un système renforcé de protection qui pourrait être intéressant pour certains coureurs.

Globalement, si vous avez l’intention d’effectuer des courses d’une durée inférieure à 3 heures, le mieux est de vous orienter vers des chaussures dont le poids sera compris entre 250 et 350 grammes et, si jamais vos courses dépassent ce temps, alors il sera indiqué de privilégier l’aspect protection. Logiquement, plus vous aurez tendance à courir sur des distances importantes et plus vous devrez être protégé : il faudra donc penser à l’aspect protection avant de choisir votre paire.
Par ailleurs, si vous êtes sujet aux blessures, il est fortement conseillé de vous orienter vers des chaussures axées sur la protection afin d’éviter une nouvelle mésaventure, quitte à vous orienter vers des chaussures plus légères une fois que vous aurez repris le pli.

L’esthétique peut être un piège

Vous comprenez donc pourquoi l’esthétique d’une chaussure de running est certes un facteur à prendre en considération pour votre plaisir personnel, mais qui ne pourrait être le facteur premier qui doit orienter votre choix vers une paire de chaussures en particulier. Même si un modèle vous plaît particulièrement, demandez-vous toujours s’il remplit les critères de protection ou de performance dont vous avez réellement besoin.

Choisir une taille adaptée

En outre, la problématique de la taille de votre paire de running est aussi très importante non seulement pour des problématiques de confort mais également toujours dans une optique de protection et de performance.
Il faut savoir que le pied a tendance à être gonflé pendant l’effort et dans le cas où vous prendriez une paire de chaussures qui soit trop large, les ampoules pourraient rapidement se présenter sous l’effet de la multiplication des frottements. Une paire de chaussures trop serrée aura quant à elle tendance à favoriser l’apparition de phénomènes comme les ongles incarnés ou tout simplement de l’inconfort dans la course.

Le mieux est donc de procéder à la mesure de la longueur de votre pied et de rajouter un bon centimètre en prenant donc en considération que le pied va avoir tendance à se gonfler pendant l’effort.
Il est aussi essentiel de se référer à des guides de correspondance de pointures dans la mesure où en fonction de la marque, la longueur de votre pied ne correspondra pas forcément à la même pointure d’une marque à l’autre. C’est donc bien la valeur augmentée d’un centimètre de votre pied qu’il faudra prendre en considération. Ces informations sur les références des pointures sont souvent disponibles sur le site internet des marques, mais vous pouvez les retrouver sur n’importe quel site de vente en ligne de chaussures ou en demandant un vendeur si vous achetez dans un magasin physique.

Lire des tests

De plus, vous pouvez vous référer à des nombreux tests de chaussures de running, qui vous donneront des informations précieuses de la part de personnes qui ont testé les chaussures sur un certain nombre de kilomètres et qui auront donc la légitimité de pouvoir dire ce qu’elles valent concrètement. Il est toujours difficile de savoir la valeur réelle d’une chaussure, même si on les essaye et c’est pourquoi ces tests peuvent avoir une réelle valeur ajoutée dans le cadre de votre prise de décision.

Les autres facteurs à prendre en compte

Une fois que vous aurez bien définie ces critères, vous pourrez ensuite pourquoi pas vous orienter vers des problématiques plus complexes comme par exemple le fait de choisir une paire qui soit adaptée à votre type de foulée, sachant que vous ne pourrez la déterminer réellement qu’en allant voir un podologue. Cependant, si votre pratique de la course reste amateur ou occasionnelle, ce type de démarche est assez secondaire, mais si vous avez l’intention de courir des marathons ou alors de manière intense, cela pourra alors se justifier.